Mélinda CHAÏBA-AÏNOU

 

Éducatrice spécialisée/Danseuse

Mineure, Mélinda s’intéressait à la danse mais elle songeait déjà à la construction de son avenir. Soucieuse de porter sa participation au bien-être des autres, elle se lance dans une formation dans le métier d’éducatrice spécialisée (accompagnement des personnes en situation de handicap) en France. Parallèlement, elle suit des cours de danse Hip Hop et sous le poids de la formation, elle se sert aussi de la danse comme activité de régénératrice.

Mélinda consacrera 10 ans de sa vie professionnelle dans l’éducation spécialisée avant de rejoindre la « Cie Décalé Koné » en 2014. Elle souhaite désormais faire de la danse, sa danse, un outil de travail plutôt altruiste. Au-delà de « l’esthétique Hip Hop » et du consortium, elle épouse la vision de la « Cie Décalé Koné », décrite comme ci-dessous :

 La Danse,

Plus qu’un Bel art,

Un outil de Construction.


Danseuse et éducatrice spécialisée, Mélinda multipliera ses expériences artistiques et pédagogiques en tant qu’assistante auprès du chorégraphie autodidacte « Ibrahima KONE » à travers des actions :

– « Prochain arrêt – Voie A » (Création chorégraphique sur le parvis de la gare Saint Charles à Marseille)

– « A.C.T. – Pour personnes en situations de Handicap » (Ateliers artistique/éducatif pour personnes en situation de handicap et détenu(e)s mineur(es)s aux centres pénitentiaires des Baumettes et d’Aix-Luynes, ainsi qu’à l’Établissement Pénitentiaire pour Mineurs de Marseille).

 

– « A.C.T. – Bien-être » (Ateliers artistique/éducatif en prison : Personnes en situation de handicap et détenu(e)s mineur(es)s aux centres pénitentiaires des Baumettes et d’Aix-Luynes, ainsi qu’à l’Etablissement Pénitentiaires pour Mineurs de Marseille).

« A.C.T.-VIH » (Ateliers d’accompagnement artistique à la Maison de vie de

Stéphanie de Monaco : Personnes porteuses du VIH à Carpentras).

« A.C.T.-3 » (Ateliers d’accompagnement artistique/éducatif en prison : Personnes en situation de handicap et détenu(e)s mineur(es)s au centre pénitentiaire des Baumettes et à l’Etablissement Pénitentiaires pour Mineurs de Marseille).

 

« A.C.T. – En Maternelle » (Ateliers d’accompagnement artistique/éducatif pour enfants de la maternelle au quartier Saint Just à Marseille).

 

« A.C.T. – Au collège » (Ateliers d’accompagnement artistique/éducatif pour collégiens au théâtre Saint Just à Marseille).

 

« A.C.T.-3 » (Ateliers d’accompagnement artistique/éducatif en prison : Personnes en situation de handicap et détenu(e)s au centre pénitentiaire des Baumettes et à l’Établissent pénitentiaires pour Mineurs à Marseille).

 

Loin d’ignorer la l’éclat esthétique ou spectaculaire du Hip Hop Mélinda accorde sa démarche artistique à faire valoir 3La Danse » comme un outil de construction collective et sociale.

 

« A.C.T.-4 » (Ateliers d’accompagnement artistique/éducatif en prison : Personnes en situation de handicap et détenu(e)s au centre pénitentiaire des Baumettes et à l’Etablissement Pénitentiaires pour Mineurs de Marseille).

 

« Ensemble vs Délinquance » (Action d’accompagnement artistique/éducatif pour personnes en situation, collégiens et Migrants Mineurs à Marseille).

 

Inspirée dans le concept « A.C.T. », et l’esprit du « Faire ensemble dans la différence« , Mélinda expérimente une rencontre/échange, du moins rare : personnes en situation de handicap/Mineurs Migrants.

 

Pour Mélinda CHAÏBA-AÏNOU, pratiquer l’Art, c’est aussi pour servir la société.




Share This